La forge viking et ces secrets

la forge du viking

Vous êtes curieux de l’histoire derrière la forge viking ? Ou bien vous souhaitez savoir comment les nordiques fabriquaient leurs armes ou leurs couteaux scandinaves forgées ? Mais vous ne savez pas par ou commencer où ou chercher. Si c’est le cas alors je tiens a vous dire chère guerrier que vous êtes au bon endroit. Grace a l’expertise de mon équipe, on a pu récolter des informations inédites et exclusives.

A présent, on va vous faire découvrir tout ce qui est a rapport avec l’art des anciens forgerons vikings.

forgerons viking avec feu

L’Histoire de la Forge du Viking

Les armes scandinaves et les outils étaient issus de la forge viking aidé par leur dieu forgeron scandinave volund plutôt que fabriquées.

Comment Forger une Arme Viking Historique ? : “Avant l’âge de fer”

Les nordiques ont forgé du fer à partir de fer de tourbière (le minerai de fer de la Suède se trouve dans le pays des Sâmes). Ils ont réduit le fer de tourbière en poudre. Ils utilisaient du charbon de bois et des soufflets en cuir pour atteindre des températures élevées, jusqu’à 1100 degrés Celsius. Le fer ne fond qu’à environ 1200 degrés Celsius. Mais les armes en fonte sont très fragiles. Ils chauffaient donc le fer brut pendant quelques jours jusqu’à la formation d’un bloom de fer.

Celui-ci était :

  1. Retiré de la forge.
  2. Puis martelé pour former un bloc.
  3. On le réchauffait.
  4. Ensuite, on l’aplatissait.
  5. Ainsi, on le pliait.
  6. Finalement, on le martelait à nouveau.

Cette opération était répétée plusieurs fois pour chasser les impuretés de la lame viking.

Les forgerons vikings utilisaient une nouvelle technique, combinant le fer pur pour le milieu de la lame et l’acier le long des bords. L’acier ne contenait souvent que quelques morceaux plats de scories, indiquant qu’il avait été travaillé plus longtemps que le fer pur.

Forgeron viking pendant l’âge de fer

Un grand pas pour le viking forge

En utilisant les os, l’« esprit » des animaux ou des humains, les forgerons nordiques faisaient, en un sens, un nouvel être. Un ancien recueil scandinave de poésie appelé l’Edda poétique décrit de nombreuses épées qui avaient des noms ( Ulfberth,…) dont certains avaient même ce qu’on pourrait appeler un esprit — certains pouvaient parler, chanter, guider ou causer le malheur à leur maître. Même si nous pouvons affirmer avec une certaine confiance que les lames scandinaves n’étaient pas d’excellentes interlocutrices, les forgerons vikings anciens étaient, en un sens, en train de les remplir de vie — celle d’un combattant célèbre, d’un animal puissant ou des ancêtres décédés du manitou, et ce faisant, ils fabriquaient de l’acier.

La Forge Viking pendant l’âge de fer

forger un couteau viking avec un marteau

Ils ne le savaient pas, mais les Rituels des Vikings de l’âge du fer ont transformé leur fer en acier. Les Scandinaves de l’âge du fer n’avaient accès qu’à du fer de mauvaise qualité, ce qui les plaçait dans une situation tactique désavantageuse par rapport à leurs voisins. Pour renforcer leurs lames Vikings artisanales, les forgerons vikings utilisaient les os de leurs ancêtres morts et des animaux, espérant transférer l’esprit dans leurs lames. Ils ne pouvaient pas savoir que ce faisant, ils forgeaient une forme rudimentaire d’acier.

L’auteur de science-fiction Arthur C. Clarke a écrit que « toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ». Bien que nous étendions habituellement cela à l’avenir, la même chose était vraie du passé. Dans une grande partie de l’histoire ancienne, la ligne entre la technologie et le rituel était mince. Les forgerons étaient quelque chose entre l’artisan et les magiciens, en possession de connaissances secrètes et ésotériques. Au début de l’âge du fer en Scandinavie, par exemple, juste avant l’avènement de l’âge des Vikings, les forgerons nordiques ont découvert un rituel qui leur a permis de transmettre la force d’acier de leurs ancêtres et des animaux dans leurs armes.

Énorme découverte pour le dieu de la forge nordique Wieland

forger comme un dieu nordique

Ce fut une transformation cruciale pour les Vikings ;  la majorité du fer auquel ils avaient accès était le fer de marais. Les bactéries dans les tourbières oxydent des traces de fer pour gagner de l’énergie et, se faisant, concentrent le fer, permettant sa collecte pour le forgeage.

Cependant, le fer qui en résulte est impur et mou, ce qui était un gros problème pour les artisans viking. Les conflits pouvaient facilement être résolus par la partie qui avait le meilleur équipement, et qui avait la faveur du dieu volund.

L’âge du fer Scandinavie était plein de conflits. Que ce soit contre les Romains, les seigneurs de guerre voisins ou les colonies chrétiennes, la survie dépendait de la défense contre le conflit ou s’y engager les forgerons scandinaves ont découvert que les os des morts pouvaient leur donner un avantage. De nombreuses forges disséminées à travers la Norvège contiennent des restes d’os d’animaux et d’humains – en incorporant les restes des morts, leurs esprits pourraient être transférés dans un Scramasax, la rendant plus forte et plus durable.

Le renforcement du scramasaxe Viking par l’os

Scramasaxe artisanal manche en OS

👉Scramasax artisanale forgé

L’incorporation d’os dans le processus de forge chez les Vikings rendait effectivement les épées scandinaves plus solides, mais il ne s’agissait pas de magie, c’était la technologie et de l’art viking. Ce que les forgerons anciens n’auraient pas pu réaliser, c’est qu’ils mélangeaient en fait leur fer de tourbière avec du carbone pour fabriquer une forme rudimentaire d’acier. Le carbone est présent dans toutes les matières organiques, et il en est de même pour les os.

En brûlant des os dans un environnement pauvre en oxygène, les forgerons de l’Antiquité auraient produit du charbon d’os, de la même manière que le bois brûlant dans un environnement pauvre en oxygène produit du charbon de bois. Les chercheurs ont mené des expériences qui recréent le processus de forgeage d’une épée à l’aide de fer de marais et de charbon d’os ; le carbone des os peut pénétrer jusqu’à 3 millimètres de profondeur dans le fer de marais, assez pour renforcer considérablement l’épée.

La Forge de Volund : le Dieu Forgeron Viking

Volund dieu de la forger viking

C’est assez important. Notez que la saga sur Völund est relativement importante, et que le dieu Völund était considéré comme un “magicien” ; un forgeron viking était en général vénéré (et probablement parfois méfié – il avait des connaissances que les gens normaux n’avaient pas.)

En Angleterre, Wayland Smith (la même personne…) fait également partie des mythes et des histoires.

Les Vikings étaient des fermiers et des guerriers à temps partiel. Pour un agriculteur, la disponibilité d’outils en fer pouvait faire une énorme différence dans la productivité de la ferme, ainsi que permettre de ferrer ses chevaux (les forgerons fabriquaient en fait les fers-à-cheval). Pour un guerrier, la différence entre un couteau viking forgé par le Dieu Forgeron Volund ou une lance ordinaire et une arme en fer forgé ou en acier de haute qualité pouvait faire la différence entre survivre et mourir.

C’est pourquoi on donnait des noms aux armes exceptionnelles : Gram, l’épée d’Oden, Dragvandil, l’épée d’Egill Skallagrímsson Gungnir, la lance d’Oden, ou Mjölnir, le marteau magique de Thor.

À l’époque des Vikings, le Forgeron était-il si important ?

Couteau Viking Forgé a main

👉Couteau de forgeron viking

Très. Le forgeron était l’un des rôles les plus importants dans la Scandinavie de l’ère viking, et dans toute l’Europe jusqu’à la révolution industrielle.

Pour les Scandinaves médiévaux, le forgeron fabriquait des outils. Des marteaux et des clous, des outils ménagers, et plus tard, des équipements agricoles. Les maréchaux-ferrants fabriquaient des fers-à-cheval. Au moment de la guerre ou d’un raid, les armuriers et les forgerons fabriquaient des épées, des haches, des heaumes, des bosses de bouclier, des pointes de flèche et toute sortes d’objets utiles pour éviter de mourir à l’étranger.

Bien sûr, les forgerons et les armes étaient importants à l’époque des Vikings. Mais un forgeron menait une vie difficile, risquant la suie dans les poumons et une mort prématurée.

Couteau Viking Véritable En Acier Forgé avec pochette

👉Couteau acier forgé

Posez-vous ces questions :

  • Si vous devez démarrer une ferme sans utiliser de véhicules modernes, et que la chose la plus proche d’une moissonneuse-batteuse ou d’un tracteur est une vache avec une charrue attachée, préférez-vous que cette charrue soit en bois ou en fer ?
  • Ou si vous devez construire une maison, préféreriez-vous avoir des clous et des marteaux en fer, ou voulez-vous essayer de tout attacher ensemble avec des cordes, peut-être en bronze au mieux ?
  • En voici une bonne : Si tu pouvais choisir entre un bâton, des pierres ou une épée en fer pour faire des raids, que choisirais-tu ?

Vous pouvez voir pourquoi ils étaient importants, n’est-ce pas ?

De plus, Thor était célèbre pour être le dieu patron des forgerons et de la froge viking. Si le dieu du tonnerre lui-même vous représente, vous avez bien gagné votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article viking recent

Couteau le plus tranchant

Quel est le couteau le plus tranchant du monde ? Quel est le Métal le Plus Tranchant ? Comment Améliorer le Tranchant d’un Couteau ? Bienvenue chez le viking couteau

Lire suite »
le viking couteau dessin
Offre spécial Black Friday

20% Off

Profitez du code promo 
“vikingcouteau”

Days
Hours
Minutes
Seconds