Comment fait-on l’affûtage des couteaux ?

affûtage des couteaux

Pour l’affûtage des couteaux, Il est important de savoir qu‘il existe plusieurs méthodes, plusieurs outils pour aiguiser vos scramasaxes vikings : affûtage sur pierres à aiguiser ou bien avec un affûteur électrique.

Il est également possible de déléguer ça à un professionnel dans ce domaine. La meilleur technique pour affûter un couteau dépend de multiples éléments : le genre de dague à aiguiser, l’acier du seau, votre connaissance dans ce secteur et le résultat désiré.

Sans tarder on va vous présenter les différentes méthodes d’affûtage de vos couteaux. Ensuite, on va vous rédiger un super guide détaillée sur la meilleur façons d’affutage de couteaux selon notre héritage viking.

Aiguisage, affûtage : Quels sont les différents méthodes et outils ?

Méthode 1 : Affûteur électrique

Affûteur électrique

utiliser un affûteur électrique. Les aiguiseurs électriques de qualité sont une option, mais je déconseille fortement leur utilisation. Tout d’abord, ils enlèvent une quantité énorme de matière de votre tranchant. En aiguisant votre couteau une douzaine de fois, vous avez perdu un bon demi-centimètre de largeur, ce qui le déséquilibre et rend inutile toute lame avec mitre (c’est-à-dire la majorité des lames forgées haut de gamme). Deuxièmement, même les meilleurs modèles ne fournissent qu’un tranchant adéquat. Si vous n’avez pas peur de remplacer vos couteaux tous les quelques années et que vous êtes satisfait du tranchant qu’ils vous donnent, ils feront l’affaire. Mais un bien meilleur choix est de…

  • Méthode 2 : Appler un affûteur expert 

Appler un affûteur expert

confier votre couteau à un professionnel. C’est une bonne option, à condition que vous ayez un bon affûteur de couteaux à proximité et que vous soyez prêt à payer pour que ce service soit effectué. Si vous prévoyez d’aiguiser vos lames une douzaine de fois par an, comme je le fais, cela peut devenir assez coûteux. Tous les professionnels, à l’exception des meilleurs, utilisent également une pierre à aiguiser qui, là encore, enlèvera beaucoup plus de matière que nécessaire à votre lame, réduisant ainsi sa durée de vie. Vous voulez forger une relation plus forte avec votre lame ? Alors vous voudrez…

  • Méthode 3 : La méthode d’un viking “la pierre à aiguiser”

La méthode d’un viking “la pierre à aiguiser”

Utilisez une pierre à aiguiser. C’est de loin la meilleure méthode. Non seulement elle vous donnera le meilleur tranchant, mais elle enlève aussi le moins de matière. Avec un grain suffisamment fin, votre couteau devrait être capable d’arracher des poils de votre bras lorsque vous aurez terminé. De plus – et je ne plaisante pas sur l’importance de ce point – l’acte d’aiguiser votre couteau vous aidera à créer un lien beaucoup plus fort avec votre lame, et un couteau traité avec respect se comportera beaucoup mieux pour son propriétaire. Le seul problème ? Il faut un peu de savoir-faire.
C’est là que nous intervenons. Procurez-vous des pierres à aiguiser (également appelées pierres à eau), suivez les instructions et entraînez-vous. Vous n’imaginez pas la différence qu’un couteau bien aiguisé peut faire dans votre cuisine viking.

couteau viking de cuisine

👉couteau viking de cuisine

Nous vous conseillons d’opter pour des pierres à affuter si vous souhaitez obtenir le meilleur tranchant possible, comme vos ancêtres vikings faisaient. Ainsi on vous a préparé un mode d’employer qui vous explique étape par étape comment affuter votre couteau.  ALORS VOUS N’AVEZ PLUS D’EXCUSES !

Un guide étape par étape pour l’affûtage des couteaux à l’aide de pierres à aiguiser

Après l’achat de votre scramasaxe ou couteau viking artisanal, la sélection de l’équipement pour les préserver est tout aussi importante. Il est très commun qu’un couteau coupe encore mieux après l’avoir correctement affûté que lorsqu’il était à l’origine. Ceci car le l’artisan n’a pas le temps d’affiner l’aiguisage.

Ne faut pas nous embrouiller par ces de termes complexes : Aiguisement, émorfilage, affilage, émoulage…Sachez que au début, la fabrication d’un tranchant en enlevant de la matière (pierre très abrasive, affûteur tungstène) pour l’entretenir.

Ce guide étape par étape vous expliquera comment aiguiser vos couteaux à l’aide de pierres à aiguiser. 

  • Étape 1 : Choisissez la granulométrie appropriée pour votre pierre à affûter

Choisissez la granulométrie appropriée pour votre pierre à affûter

Le choix de la granulométrie adéquate pour votre pierre à aiguiser est une initiation indispensable dans l’affûtage de votre poignard. Toutes les lames n’ont pas besoin d’être affuté par la plus mauvaise pierre, d’un autre point de vue, c’est impossible d’affûter une lame non tranchant avec votre pierre la plus fine, ça serait du gâchis. En commençant par la granulométrie appropriée, vous obtiendrez rapidement le parfait tranchant . Si votre dague viking est très émoussé ou si la lame est entaillée, commencez avec votre plus mauvaise pierre. Elle élimine rapidement la matière, ce qui permet d’affiner rapidement un mauvais tranchant. malgré tout, la pierre plus fine doit être toujours après une pierre grossière pour épurer le tranchant. Si votre véritable couteau viking n’est que légèrement émoussé et n’a besoin que d’une retouche rapide, commencer par une pierre moyenne ou fine peut vous faire gagner du temps. Débuter sur la meilleure pierre va vous aider à sauter des étapes mais ne faut pas l’utiliser que sur un côté entrainant peu de boulot.

  • Étape 2 : Choisissez le bon angle d’affûtage couteau

Choisissez le bon angle d’affûtage couteau

La sélection du bon angle d’affûtage est l’étape suivante de l’affûtage. Pour des instructions plus détaillées sur la sélection du bon angle, essayez de lire cet article. Quelle que soit la méthode d’affûtage, il convient de sélectionner un angle approprié. Cet angle n’a pas besoin d’être exact, mais il est bon de suivre quelques lignes directrices générales. La plupart des fabricants de couteaux recommandent un angle d’environ 20 degrés. En fonction de l’utilisation de votre couteau, vous pouvez augmenter ou diminuer cet angle. Un couteau à filets ou à trancher n’est jamais utilisé sur des objets durs, donc un angle inférieur de quelques degrés produira un bord plus tranchant. D’un autre côté, un couteau de survie à usages variés peut bénéficier d’un tranchant plus durable de quelques degrés de plus.

Couteau de survie artisanal viking

👉Couteau de survie artisanal viking

  • Étape 3 : Appliquez de l’eau ou de l’huile sur la pierre pour mieux affûter votre couteau. 

L’eau est indispensable pour diverses pierres, alors que d’autres nécessitent de l’huile pour faire flotter les copeaux (petites limailles de métal créées lors de l’aiguisage). Appliquez simplement un peu d’un de ces deux liquidessur l’affûteur. (Nous vous recommandons d’utiliser un vaporisateur bon marché pour appliquer l’eau.) L’espèce de pierre est le seui qui décide du genre de lubrifiant dont vous avez besoin. Les pierres à eau et diamantées nécessitent du H2O.

  • Étape 4 : Affûter le couteau.

Commencez par la pierre la plus grossière nécessaire à votre couteau, puis passez à chaque pierre plus fine jusqu’à ce que vous ayez atteint le niveau d’affûtage souhaité.

Posez votre lame sur la pierre avec l’angle choisie. Prenez la moitié de l’angle de 45 degrés aprés l’avoir visualiser. Ainsi vous aurez une estimation approchante et vous pourrez ensuite vous pourrez vous adaptez en fonction de votre vision.

Affûter le couteau

Avec une envie de trancher, poser la longueur du couteau sur la pierre en pressant fortement sur la lame avec un processus commençant avec le talon du couteau sur la pierre terminant avec la pointe du poignard. Le balancement doit imiter à un arc de cercle sur la pierre. Faites très attention à affirmer langle de la lame sur la pierre en suivant le mouvement parfaitement. Les scramasaxes vikings plus longs et incurvés posent des problèmes supplémentaires, mais si vous maintenez aussi bien l’angle rien ne vous stoppera, l’affûtage des couteaux est très efficace. Refaites cette procédure de l’autre côté de la lame et ne vous arrêter pas jusqu’à ce que vous ayez aiguisé votre couteau sur tous les grains de votre pierre.

Une autre méthode pour un couteau très émoussé

Un couteau émoussé nécessite une pierre grossière et peut demander plus de temps d’utilisation de la pierre. Comme cela peut nécessiter de nombreux passages, nous vous suggérons de prendre jusqu’à 10 passages avant d’alterner les côtés.

Comment savoir si vous avez terminé Affûtage du couteau viking avec une pierre ?

Un aspect important mais souvent déroutant de l’affûtage est de savoir quand vous avez terminé avec une pierre et que vous êtes prêt pour le grain plus fin suivant. Sur les pierres grossières, c’est très facile. Lorsque vous affûtez un côté, vous remarquerez qu’une bavure se forme sur le côté opposé du tranchant. Cette bavure est difficile à voir mais facile à sentir. Sentez très soigneusement la bavure en passant doucement votre main de la colonne vertébrale au bord. (Ne passez pas votre doigt le long du fil du couteau, du talon à la pointe, vous ne feriez que vous attirer des ennuis). Une bavure se forme lorsque votre pierre enlève de la matière directement sur le bord. La bavure se déplace d’un côté à l’autre de votre couteau lorsque vous alternez les côtés d’affûtage. Assurez-vous d’avoir senti la bavure sauter entre les deux côtés avant de passer à la pierre plus fine suivante.

Kurzsax couteau viking

👉Scramasaxe Viking Kurzsax

Cela vous permettra de vous assurer que vous avez bien aiguisé les deux côtés. Les grains plus fins se font de la même manière, mais la bavure est beaucoup plus petite. Sur les grains les plus fins, vous ne remarquerez peut-être pas du tout la bavure. Le fait de tester le tranchant du couteau vous indiquera quand vous aurez terminé.

Important : (Apprenez comment vous pouvez tester pour voir si votre couteau est bien aiguisé).

Quel doit être le degré d’acuité du couteau ?

Dans la plupart des cas, plus le couteau est tranchant, mieux c’est. Le tranchant de votre lame est déterminé par l’angle (plus l’angle est faible, plus la lame est tranchante) et par la finesse du grain que vous choisissez pour votre affûtage final.

Quel doit être le degré d’acuité du couteau

Puisque vous avez déjà déterminé votre angle plusieurs fois auparavant, il vous suffit maintenant de savoir à quel grain vous pouvez vous arrêter. Cela dépend à nouveau de l’utilisation du couteau. Dans la plupart des cas, allez jusqu’à la pierre la plus fine que vous possédez car elle vous donnera le meilleur tranchant. La seule exception serait un couteau utilisé pour couper des légumes mous comme les tomates, car un tranchant légèrement plus grossier donnera plus de dents pour faciliter la coupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article viking recent

Couteau le plus tranchant

Quel est le couteau le plus tranchant du monde ? Quel est le Métal le Plus Tranchant ? Comment Améliorer le Tranchant d’un Couteau ? Bienvenue chez le viking couteau

Lire suite »
le viking couteau dessin
Offre spécial Black Friday

20% Off

Profitez du code promo 
“vikingcouteau”

Days
Hours
Minutes
Seconds