-10% avec le code promo VIKING10

Search
Close this search box.

L’histoire fascinante d’Ivar le Désossé, fils de Ragnar

Ivar Le Désossé

Ivar Ragnarsson, connu sous le nom d’Ivar le désossé. Il était un chef de guerre viking d’origine danoise.

Il a régné sur un territoire couvrant une partie du Danemark et de la Suède modernes, mais il est surtout connu pour son invasion de plusieurs royaumes anglo-saxons.

Ivar le désossé a-t-il vraiment existé ?

Ivar le Désossé est un personnage historique qui a réellement existé. C’était l’un des fils du légendaire roi viking Ragnar Lodbrok, qui a vécu au IXe siècle. Bien que les détails de sa vie soient difficiles à établir avec certitude, les historiens s’accordent généralement à dire que “Ivar” a existé.

Cependant, comme beaucoup de personnages historiques de cette époque, la vie d’Ivar le Désossé est entourée de mythes et de légendes. Par exemple, on raconte qu’il souffrait d’une maladie osseuse qui l’aurait empêché de marcher ou de combattre, ce qui lui a valu son surnom de “Désossé”. Cependant, certains historiens pensent que ce surnom a peut-être été donné à Ivar en raison de sa cruauté au combat, plutôt qu’en raison d’une maladie.

Malgré les incertitudes sur sa vie et les légendes qui l’entourent, Ivar le Désossé reste une figure historique importante dans l’histoire viking, et son nom est associé à de nombreuses histoires et légendes de cette époque.

Ivar le Rusé : l'un des fils de Ragnar Lodbrok.

Ivar le Rusé : l’un des fils de Ragnar Lodbrok

Selon la saga islandaise “Le conte de Ragnar Lodbrok”, Ivar était le plus jeune fils du légendaire roi viking Ragnar Lodbrok et de sa femme Aslaug Sigurdsdottir. Il aurait eu pour frères Björn Ironside, Halfdan Ragnarsson, Hvitserk, Sigurd œil du serpent et Ubbe. Il est possible qu’il ait été adopté – une pratique viking courante – peut-être pour assurer le contrôle dynastique.

Certaines histoires racontent que Ragnar a appris d’un voyant qu’il aurait de nombreux fils célèbres. Il est devenu obsédé par cette prophétie, ce qui a failli conduire à un événement tragique lorsqu’il a essayé de tuer Ivar, mais n’a pas pu le faire. Ivar s’exila plus tard après que son frère Ubbe a tenté d’usurper la place de Ragnar, gagnant ainsi la confiance de Lodbrok.

En savoir plus sur les frères de ivar dans notre article : Qui Sont Les Petits Enfants De Ragnar Lothbrok ?

On pense qu’il s’agit d’un personnage authentique

Les Vikings n’ont pas conservé de traces écrites de leur histoire – la plupart de ce que nous savons provient des sagas islandaises (notamment le “Conte des fils de Ragnar”), mais d’autres sources et récits historiques des peuples conquis corroborent l’existence et l’activité d’Ivar le Désossé et de ses frères et sœurs.

La principale source latine dans laquelle il est longuement question d’Ivar est le Gesta Danorum (“Faits des Danois”), écrit au début du 13e siècle par Saxo Grammaticus.

Couteau Nidhoggr Viking de Chasse Pliable à Manche en Acier à Haute Dureté Noir

Couteau Nidhoggr Viking de Chasse Pliable à Manche en Acier à Haute Dureté

  • Un couteau de poche polyvalent
  • Lame en acier inoxydable
  • Poignée avec motif en relief
  • Idéal pour le camping
  • Construction robuste

Signification de son étrange surnom : Ivar le désossé

En ce qui concerne la signification du surnom d’Ivar le Désossé, il est important de noter que la signification exacte reste incertaine car il existe plusieurs théories et spéculations à ce sujet. Cependant, voici quelques explications possibles qui pourraient être abordées dans l’article :

  1. Le surnom d’Ivar le Désossé pourrait être une référence à son habileté légendaire à démembrer et à démanteler les ennemis lors des batailles, en particulier en les privant de leur colonne vertébrale. Ce type de blessure aurait pu être fatal et donc Ivar aurait été considéré comme un guerrier redoutable et effrayant.
  2. Certains historiens ont suggéré que le surnom d’Ivar le Désossé aurait pu être un jeu de mots avec le nom de son père, Ragnar Lodbrok, qui signifie littéralement “pantalon velu”. Le mot pour “os” en vieux norrois (langue des Vikings) est “bein”, qui se prononce de manière similaire à “bryn”, qui signifie “poil”. Ainsi, le surnom d’Ivar le Désossé pourrait être une façon humoristique de se moquer de son père et de son nom.
  3. Une autre explication possible est que le surnom d’Ivar le Désossé ne se réfère pas à des actions violentes ou à des jeux de mots, mais plutôt à une malformation physique qui aurait affecté sa colonne vertébrale. Cette théorie est moins populaire mais elle est néanmoins discutée dans certains cercles académiques.

Il est important de souligner que la signification exacte du surnom d’Ivar le Désossé est encore sujette à débat et que ces théories ne sont que des spéculations.

Ivar Ragnarsson le chef de la “grande armée païenne” :

Ivar Ragnarsson le chef de la "grande armée païenne"

Le père d’Ivar, Ragnar Lodbrok, avait été capturé lors d’un raid dans le royaume de Northumbrie et a été tué après avoir été jeté dans une fosse remplie de serpents venimeux sur l’ordre du roi de Northumbrie Ælla. Sa mort a incité plusieurs de ses fils à s’aligner et à établir un front unifié avec d’autres guerriers nordiques contre plusieurs royaumes anglo-saxons – et à reprendre les terres précédemment revendiquées par Ragnar.

Ivar et ses frères Halfdan et Ubba envahissent la Grande-Bretagne en 865, à la tête d’une importante force viking décrite par la Chronique anglo-saxonne comme la “Grande Armée païenne”.

Couteau Viking de Survie Ivar le Désossé - Lame Droite Compacte

Couteau Viking de Survie “Ivar le Désossé” – Lame Droite Compacte

Ivar the boneless connu pour ses exploits dans les îles britanniques :

Les forces d’Ivar débarquent en East Anglia pour commencer leur invasion. Ayant rencontré peu de résistance, elles se déplacent vers le nord jusqu’en Northumbrie, capturant York en 866. En mars 867, le roi Ælla et le roi déchu Osberht ont uni leurs forces contre leur ennemi commun. Tous deux sont tués, marquant le début de l’occupation viking de certaines parties de l’Angleterre.

Ivar aurait installé Egbert, un souverain fantoche, en Northumbrie, puis conduit les Vikings à Nottingham, dans le royaume de Mercia. Conscient de cette menace, le roi Burgred (roi de Mercie) demande l’aide du roi Æthelred I, roi du Wessex, et de son frère, le futur roi Alfred (” le Grand “). Ils ont assiégé Nottingham, obligeant les vikings, en infériorité numérique, à se retirer à York sans combattre.

En 869, les vikings retournent dans la Mercie, puis en East Anglia, et battent le roi Edmund “le Martyr” (ainsi nommé pour avoir refusé de renier sa foi chrétienne, ce qui a conduit à son exécution). Ivar n’a apparemment pas participé à la campagne viking pour prendre le Wessex au roi Alfred dans les années 870, étant parti à Dublin.

Le viking Ivar le désossé :  Le sanguinaire

Ivar le Désossé était connu pour sa férocité exceptionnelle, qualifié de ” plus cruel des guerriers nordiques ” par le chroniqueur Adam de Brême vers 1073.

Il avait la réputation d’être un “berserker”, c’est-à-dire un guerrier viking qui se battait dans une fureur incontrôlable, semblable à la transe (d’où le mot anglais “berserk”). Le nom vient de leur habitude réputée de porter un manteau (un “serkr” en vieux norrois) fait de la peau d’un ours (“ber”) au combat.

Selon certains récits, lorsque les Vikings ont capturé le roi Ælla, celui-ci a été soumis à l’”aigle de sang”, une horrible exécution par la torture, pour se venger de son ordre de tuer le père d’Ivar dans une fosse à serpents.

L’aigle de sang viking :

L’aigle de sang signifiait que les côtes de la victime étaient coupées par la colonne vertébrale, puis brisées pour ressembler à des ailes tachées de sang. Les poumons étaient ensuite arrachés par les plaies du dos de la victime. Cependant, certaines sources affirment que cette torture était fictive.

Ivar viking et le roi Olaf le Blanc :

L’histoire d’Ivar le Désossé et du roi Olaf le Blanc remonte à l’époque des Vikings en Norvège, au Xe siècle.

Ivar le Désossé était un guerrier viking qui était réputé pour sa force et sa vaillance au combat. Il avait acquis une grande renommée en Norvège et avait gagné de nombreux combats contre les ennemis de son peuple.

Un jour, le roi Olaf le Blanc a décidé d’affronter Ivar le Désossé en duel. Le roi était un grand guerrier lui aussi, mais il avait entendu parler des exploits d’Ivar et voulait tester sa propre force contre celle de ce guerrier réputé.

Le duel a eu lieu devant une foule de spectateurs. Ivar était un combattant redoutable, mais il avait un point faible : ses jambes étaient si fines qu’on l’appelait parfois “Ivar le Désossé”. Le roi Olaf le Blanc a su exploiter cette faiblesse en utilisant des coups de pied pour déséquilibrer son adversaire.

Finalement, Ivar a été vaincu et est tombé au sol. Le roi Olaf le Blanc aurait pu le tuer, mais il a décidé de lui laisser la vie sauve à condition qu’Ivar se convertisse au christianisme. Ivar a accepté cette condition et est devenu un fervent chrétien.

L’histoire d’Ivar le Désossé et du roi Olaf le Blanc est un récit populaire en Norvège, qui montre la force et la vaillance des guerriers vikings, mais aussi leur vulnérabilité face à des adversaires rusés. Elle montre également comment la religion chrétienne a commencé à s’imposer en Scandinavie à l’époque des Vikings.

mort de Ivar le désossé

La mort d’Ivar le désossé :

La mort d’Ivar est un événement historique qui a eu lieu au IXe siècle, pendant les invasions vikings en Angleterre.

Qui a tué Ivar le Désossé ?

En ce qui concerne sa mort, il y a plusieurs versions de l’histoire. L’une des versions les plus courantes raconte qu’Ivar a été tué au combat lors d’une bataille contre les forces anglo-saxonnes dans la région de York, en Angleterre. Selon cette version, Ivar aurait été enterré à York.

Une autre version de l’histoire affirme qu’Ivar est mort paisiblement dans son lit en Irlande, où il s’était retiré après avoir subi une défaite en Angleterre. Cette version de l’histoire est basée sur une saga islandaise, qui raconte qu’Ivar aurait été enterré dans une église en Irlande.

Il est difficile de savoir quelle version de l’histoire est la plus exacte, car les sources historiques sont rares et souvent contradictoires. Cependant, la mort d’Ivar a laissé une impression durable dans l’imaginaire populaire et son histoire continue de fasciner les gens du monde entier.

Livre ivar le désossé L'histoire des Vikings comme si vous y étiez

L’histoire des Vikings comme si vous y étiez !

Avez-vous déjà rêvé d’embarquer dans une machine à remonter le temps pour vivre l’Histoire des Vikings ?

Ivar lotbrok pu être enterré à Repton, en Angleterre.

Le professeur Martin Biddle, membre émérite de l’Université d’Oxford, affirme que le squelette d’un guerrier viking de 2 mètres de haut, découvert lors de fouilles dans le cimetière de St Wystan à Repton, pourrait être celui d’Ivar le Désossé.

Le corps déterré était entouré des ossements d’au moins 249 corps, ce qui suggère qu’il s’agissait d’un important chef de guerre viking. En 873, la Grande Armée se serait en effet rendue à Repton pour passer l’hiver et, fait intriguant, la “Saga de Ragnar Lodbrok” indique également qu’Ivar a été enterré en Angleterre.

Des examens ont révélé que le guerrier est mort de façon sauvage et brutale, ce qui contredit la théorie selon laquelle Ivar souffrait d’ostéogenèse imparfaite, bien que la question de savoir si le squelette soit bien celui d’Ivar le Désossé soit très controversée.

Ivar le Désossé descendance

La descendance d’Ivar le Désossé :

Les sources historiques ne sont pas très claires sur la descendance d’Ivar, mais selon certaines légendes, il aurait eu plusieurs enfants.

L’une des histoires les plus connues raconte qu’Ivar aurait eu un fils nommé Sigtrygg Ivarsson, qui est devenu roi de Dublin en Irlande. Sigtrygg aurait été un allié des Vikings et aurait joué un rôle important dans les raids vikings en Irlande. Il aurait également été impliqué dans des batailles contre les rois locaux et les autres chefs vikings pour le contrôle de la région.

Cependant, comme pour la vie d’Ivar lui-même, les détails de la vie de Sigtrygg Ivarsson sont souvent difficiles à établir avec certitude en raison de la nature des sources historiques de cette époque. Il est donc possible que certaines des histoires et des légendes qui l’entourent soient exagérées ou inexactes.

Dans l’ensemble, bien que la descendance d’Ivar le Désossé soit incertaine, il est largement considéré comme l’un des chefs vikings les plus importants et les plus redoutables de son époque, et son nom reste associé à de nombreuses histoires et légendes de la période viking.

FAQ dédiée à Ivar le Désossé

Conclusion

En conclusion, Ivar le Désossé demeure une figure énigmatique de l’histoire viking, dont l’existence historique reste sujette à débat. Son surnom, ses exploits lors des invasions vikings en Angleterre, et sa représentation dans les sagas nordiques en font une légende fascinante qui continue d’alimenter l’imaginaire populaire. Que l’on considère Ivar le Désossé comme un personnage historique ou mythologique, son héritage demeure un élément essentiel de la culture viking et de la compréhension de cette époque tumultueuse de l’histoire européenne.

Article viking recent

L'aventure vous attend

Embarquez pour une aventure inoubliable dès aujourd’hui ! Parcourez notre catalogue et trouvez le couteau viking qui vous accompagnera dans vos exploits.

0
    0
    Panier
    Le panier est vide Retourner à la boutique